Fille Aupair

Être Fille Au pair pour un an ou deux

Que le séjour se passé au sein d’une seule ou de plusieurs familles, le statut fille au pair est accordé pour une année. Sur dérogation uniquement, cette durée peut, éventuellement, être prolongée de six mois voire d’un an supplémentaire afin par exemple de permettre au jeune de terminer des études.

Une formule pour les 17-30 ans

L’ âge minimal est fixé à 17 ans dans le cas où un parent du jeune au pair réside dans le pays du séjour et accepte d’être désigné comme tuteur. Dans le cas contraire, le jeune fille au pair devra avoir atteint l’âgimgres4e de 18 ans.

L’âge maximal est quant à lui, fixé à 30 ans mais dans certains cas exceptionnels, une dérogation pourrait être obtenue sur demande motivée.

Accord tacite ou contrat écrit ?

On s’arrangera ensemble sur les attentes de chacun pour l’organisation de la vie en commun. Il est préférable que les différentes modalités d’accueil soient établies entre les deux parties. AVANT que le jeune n’ait quitté son pays ou, au plus tard, durant la première semaine de son séjour. C’est l’échange de courrier à ce sujet qui servira de contrat en cas de litige. Il est idéal qu’une copie, signée par chacun, soit déposée auprès de l’organisme ou de l’autorité compétente dans le pays d’accueil.

Des droits et des devoirs

Ne perdons pas de vue que l’idée même de séjour au pair consiste à partager la vie quotidienne d’une famille étrangère en échange de services. De ce fait, cela implique de respecter les critères suivants.

Pension complète

La famille d’accueil fournira naturellement nourriture et logement individuel au jeune qu’elle accueille. Elle veillera à lui assurer assez d’indépendance afin qu’il puisse suivre sans difficulté ses cours de langue et élargir sa culture du pays dans lequel il séjourne. Chaque semaine, il bénéficiera d’au moins une journée complète de repos ainsi que d’un dimanche par mois. Il sera libre de pratiquer son culte.

La famille versera sous forme d’argent de poche une somme dont ensemble, ils fixeront le montant.

A ne pas confondre avec des vacances

Le jeune, quant à lui, consacrera une partie de sa journée (cinq heures maximum) à la garde des enfants et à certaines tâches  ménagères. Le but du programme étant avant tout culturel, le jeune suivra des cours de langue afin de perfectionner la langue qu’elle perfectionne.

(Visited 1 times, 1 visits today)